Couverture article les 7 étapes essentielles pour apprendre du vocabualire anglais

Les 7 étapes essentielles pour apprendre du vocabulaire anglais

Comment apprendre le vocabulaire anglais?

J’entends souvent des gens me dire qu’ils manquent de vocabulaire. Pour beaucoup cela semble être une grosse lacune. Et nombreux sont ceux qui m’expliquent que le problème est surtout qu’ils ne savent pas comment s’y prendre pour apprendre le vocabulaire anglais.

Et bien en fait, il y a mille et une façons d’y arriver. Du coup vous trouverez forcément une manière qui vous plaît et la méthode qui vous convient.

Toutes ces façons d’apprendre permettent de varier, c’est chouette 🦉, impossible de s’ennuyer ! Et puis au bout d’un certain temps vous remarquerez que vous préférez telle ou telle méthode et que c’est cette façon-là qui vous va le mieux.

Croyez-moi que j’en ai englouti du vocabulaire ! Déjà pour être quadrilingue ça en fait pas mal de base à connaître. Et puis aussi le vocabulaire technique de domaines dans lesquels je me suis spécialisée à la fac.

Etant à la fois une grande passionnée et une professionnelle des langues, on peut dire que j’ai l’habitude d’emmagasiner du vocabulaire h 24. Je vais donc vous donner mes meilleures méthodes d’apprentissage de vocabulaire.

Je vais donc vous donner les 7 étapes à connaître pour vous faciliter l’apprentissage de vocabulaire. Vous allez enfin pouvoir passer à la vitesse supérieure, surtout avec ce que je vous ai préparé en fin d’article. Mais chut, vous verrez bien ! 😉

En bonus de cet article :

Recevez gratuitement par email votre bonus en cliquant ici :

Recevez le bonus

Style d’apprentissage

Déjà il faut savoir que les meilleures techniques d’apprentissages, qu’il s’agisse de vocabulaire ou de toutes autres choses, varient d’un individu à l’autre. Personnellement, je privilégie le contenu visuel car dans mes recherches sur l’apprentissage et par expérience j’ai vu que c’est ce qui fonctionne pour moi et surtout pour la majorité (65% de la population). Et puis pour apprendre un mot il faut pouvoir se le représenter dans la tête : c’est une des premières étapes de l’assimilation d’un nouveau terme.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un petit test pour savoir quel type d’apprentissage vous convient le mieux. Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au test VAK français :image test

C’est intéressant, ça permet de voir de quelle manière vous percevez le monde.

Il y a des gens qui vont apprendre du vocabulaire avec une liste toute simple, et par simple je veux dire avec une présentation sobre, tandis que d’autres ont besoin de contenu plus interactif.

Et puis ça va dépendre du vocabulaire que vous souhaitez apprendre. Par exemple, si vous voulez apprendre les parties d’un ensemble, du genre l’anatomie du corps humain ou les composants d’un ordinateur, c’est plus simple d’apprendre un schéma.

Un dernier point avant d’attaquer !

Dans tous les cas, un des meilleurs conseils que je peux vous donner pour apprendre du vocabulaire anglais est d’utiliser des images aussi souvent que possible. C’est prouvé scientifiquement 🧪 🔬 et par expérience que la stimulation visuelle est fondamentale si vous voulez réussir !

Faites du monotâche :

Ça va de soi mais pourtant ce n’est pas toujours bien appliqué. Ce conseil est très important : concentrez-vous sur une seule tâche et ne vous laissez pas distraire. Vous avez besoin de toute votre attention quand vous êtes en train d’apprendre des choses comme du vocabulaire. Il vous faut vraiment appliquer cela si vous ne voulez pas perdre du temps lorsque vous êtes en session d’apprentissage.

En effet, si vous faites autres choses en même temps qu’apprendre du vocabulaire ça risque de ne pas être très efficace. J’insiste là-dessus car on ne le répète jamais assez. Alors quand vous vous mettez sur votre vocabulaire, essayez de trouver un endroit calme et ne faites que ça (donc on garde le téléphone coupé ou éloigné 📵 par exemple).

Maintenant vous êtes prêt ! Voilà donc les 7 étapes indispensables pour vous faciliter l’apprentissage de vocabulaire anglais. Let’s go!

# 1 Sélectionner le vocabulaire à apprendre

Ne faites pas l’erreur de vous fixer un objectif trop compliqué, cela va vous démotivez ! Il faut sélectionner les mots à retenir et pas touuuuut apprendre. La sélection va dépendre de votre niveau.

Déjà il faut commencer par les mots les plus utiles, ensuite vous pourrez passer à d’autres lexiques, notamment celui qui vous intéresse et qui correspond à vos besoins. Normalement, les 3 000 mots les plus fréquents représentent 90 % de la langue qu’un natif utilise chaque jour.

Mémoire à long terme

Surtout concentrez-vous sur le vocabulaire dont vous avez besoin et assurez-vous qu’il vous est bien utile.

Retenir les mots les plus utiles signifie retenir les mots que vous allez le plus utiliser. C’est justement en les employant que vous avez de bonnes chances de vous en souvenir à long terme. De plus, c’est surtout ça qui est important, maîtriser les bases de l’anglais ! Une fois que vous êtes sûr de bien connaître tout ça, vous pouvez vous intéressez au reste.

# 2 Retenir une petite phrase contenant le mot de vocabulaire

Je vous conseille de ne pas retenir que le mot mais plutôt une petite phrase ou expression dans laquelle il est utilisé. Comme ça vous avez tout de suite le contexte : ça vous aide à retenir sa signification et ça sera plus simple pour l’utiliser. Cela vous permet de vous souvenir de ce qu’on appelle en linguistique les collocations. Les collocations sont importantes dans l’apprentissage d’une langue, c’est ce qui vous permettra de mieux vous exprimer.

Les colo-quoi ? Frowning Face with Question Marks as Eyes

Les collocations sont des sortes d’expressions figées ou de combinaisons de mots privilégiées :

  • un mot + un ou plusieurs autres mots très souvent employés avec lui = collocation.

Quand on s’exprime, on croit combiner les mots de façon tout à fait libre mais en réalité, ce n’est pas le cas puisque nous utilisons des collocations. Ce ne sont pas des expressions mais des mots qu’on utilise ensemble à cause de leur combinaison courante.

Voici des exemples : obtenir une aide (c’est le verbe obtenir que l’on met tout le temps avec une aide, et pas un autre verbe comme avoir; on ne dit pas avoir une aide) un adversaire coriace, grièvement blessé

Autre exemple : on dit que l’on émet un son, on ne pousse pas un son, par contre on pousse un cri/hurlement, on ne l’émet pas, etc.
Une personne non-francophone dirait peut-être avoir une aide, ce n’est pas faux mais c’est juste que ça nous fait bizarre car dans la langue française on n’utilise pas cette combinaison de mot.

C’est donc pour ça qu’apprendre un mot dans une petite phrase est bien, car comme ça on retient et on apprend (puisqu’on ne peut pas les deviner) également les collocations et ça sonnera bien mieux quand vous l’utiliserez.

➡ Et bien sûr pour apprendre du vocabulaire il faut l’écrire ✏️ (ou bien le taper à l’ordi ⌨️) !

# 3 Apprendre la bonne orthographe du terme ET savoir le prononcer

Evidemment, il ne faut pas connaître uniquement l’orthographe du terme que l’on souhaite apprendre. Il faut savoir le prononcer correctement. Pour trouver la prononciation correcte d’un terme je vous conseille d’utiliser le célèbre dictionnaire Cambridge. Pour ce faire, tapez le terme suivi de cambridge pronunciation dans Google. Dans les premiers liens vous trouverez ce qui vous intéresse.

Vous pourrez même entendre les différences entre l’anglais britannique et l’anglais américain, car oui il y en a et pas que dans la prononciation (pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter mon article sur ce sujet en cliquant ici). Vous entendrez aussi la différence de prononciation lorsque le terme est à la fois un verbe et un nom commun.

Vous pouvez aussi aller sur forvo.com par exemple. C’est un des plus grands guides de prononciation. Sur ce site vous trouverez votre terme prononcé par des locuteurs natifs (vous pouvez également choisir l’accent qui vous convient). Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au site:

Lien vers le site Forvo

➡ Et n’oubliez pas de prononcer le mot vous-même plusieurs fois à haute voix.🗣️

# 4 Faire des associations subjectives

Pour mieux retenir le terme il faut faire des associations. Dans l’étape/astuce n°2 je conseille de donner un contexte au mot en l’apprenant dans une phrase. Là, pour ce conseil n°4 il s’agit de donner un contexte personnel au terme. Pour encore mieux le retenir il est utile de l’associer à des souvenirs, des émotions, des expériences sensorielles…

Exemple personnel

Je me souviens encore de la façon dont j’ai appris certains mots et grâce à cela je ne les oublierai jamais. Je vais vous donner un petit exemple. Mais avant, un peu de contexte pour que vous puissiez comprendre. Je suis franco-néerlandaise. Je suis née en France et j’y ai résidé la majeure partie de ma vie. Cependant, ce n’est pas le français que j’ai appris en premier mais le néerlandais (d’où mon hésitation quand on me demande quelle est ma langue maternelle). 🤔

Ma maman travaille à la maison donc je suis restée avec elle, pas eu besoin de nourrice, et elle me parlait en néerlandais. C’est en allant à l’école maternelle que j’ai dû apprendre le français, en voyant que les autres enfants ne me comprenaient pas.

Ma grand-mère maternelle, qui habite aux Pays-Bas 🇳🇱, prenait des cours de français avec une amie. Et des fois quand j’étais là-bas j’allais assister au cours avec elles. Je me souviens que la prof était super sympa, elle me donnait toujours des kinder surprise. 🥚 ^^ Et elle me faisait participer. Bon pas trop souvent, heureusement car j’étais extrêmement timide.

Une fois, ses élèves, tous des adultes hein, devaient trouver et apprendre le mot « couverts » 🍴. Donc elle leur demanda si l’un d’entre eux savait comment le dire en français. Personne ne répondit, alors elle me demanda à moi, sauf que moi je ne connaissais pas encore ce mot. Et j’ai dû bien rougir 😊, non seulement parce que j’étais timide mais aussi parce que je ne savais pas ça. Bref, c’est comme ça que j’ai appris le mot français « couvert ». Il y a pas mal d’autres mots que j’associe à des souvenirs.

Vous pouvez aussi vous souvenir d’un mot à cause d’une blague, ou de la façon dont telle personne le prononce, ou même de ce à quoi vous pensez lorsque vous entendez ce mot, peut-être parce que son orthographe et/ou bien sa prononciation vous paraissent marrante, bizarre, laide, jolie…

Exemple d’un ancien élève

Je me souviens d’un de mes élèves qui avait retenu que le verbe envoyer se disait to send en anglais parce qu’il avait une amie qui s’appelait Sandy (on voit que les mots ont la même prononciation, sans le –y bien sûr) qu’il avait rencontré en vacances et avec qui il continuait de correspondre par courrier.

Et je lui ai demandé s’il savait comment on disait sable en anglais. Il ne savait pas que ça se disait sand. Je lui ai dit qu’il pouvait s’en souvenir si son amie Sandy était blonde 👱‍♀️ (étant donné que c’est à peu près la même couleur que le sable) ou que sinon il pouvait l’imaginer blonde. Quelques semaines plus tard, je lui ai demandé de me dire sable en anglais et il n’a pas hésité une seconde en me donnant la bonne réponse ! 👍

# 5 Faire des associations de mots

La technique Gruneberg :

En plus d’associer le mot à son image et à un contexte personnel on peut également utiliser le système d’associations de mots. Cela permet d’apprendre des choses nouvelles en utilisant les connaissances que l’on possède déjà. C’est une technique inventée par le britannique Michael Gruneberg, spécialiste de la mémoire et de l’apprentissage.

Voici un exemple d’association de mots :

Vous souhaitez retenir le terme anglais far qui signifie loin. Vous pouvez visualiser un phare qui se voit de très loin. Là on fait une association en se basant sur les sons des deux langues respectives.

Un phare au loin

J’étais tombée sur un autre bon exemple une fois : vous souhaitez apprendre comment dire nuage en anglais. Ça se dit cloud. L’orthographe peut vous faire penser au terme clou. Vous pouvez donc vous imaginez un nuage en forme de clou, ou un nuage qui a été cloué au soleil ou au ciel.

Montage by LinguiLD nuage en clou, nuage cloué au soleil
Petit montage (by LinguiLD) pour illustrer mon exemple

Associations entre plusieurs mots de vocabulaire :

Souvent, quand vous apprenez du vocabulaire, vous apprenez des mots du même lexique. Une façon de bien les apprendre est de les relier ensemble. Ca fait travailler votre cerveau et ainsi il retiendra mieux ces termes.

Par exemple, si vous êtes en train d’apprendre du vocabulaire sur le thème de « la maison », vous allez par exemple apprendre ces mots :

an owner, something belongs to somebody, to afford to, to build, of one’s own, to rent, a flat (UK) / an apartment (US), a tenant, a mason, a wall, concrete.

Vous pouvez relier les mots en faisant des phrases de ce genre :

I am the owner of my house. This means that it belongs to me.

Most people cannot afford to buy or build a house of their own so they rent a house or a flat/an apartment of which they are the tenants.

My house has been built by a well-known mason. Its walls are made of concrete.

Ou vous pouvez inventer des phrases plus farfelues pour lier les mots ensemble (même des mots qui n’ont absolument rien avoir les uns avec les autres). Ce sera peut-être tiré par les cheveux mais comme ça au moins vous n’aurez pas trop de mal à vous en souvenir ! 😉

# 6 Utiliser et revoir régulièrement le vocabulaire

A moins que vous n’utilisiez vos nouveaux mots de vocabulaire régulièrement, il est nécessaire de les revoir. Testez-vous ! Ou si vous avez la possibilité, demandez à quelqu’un de vous tester.gif test

Parlez, parlez, parlez !

L’idéal est d’utiliser ce vocabulaire, c’est-à-dire en discutant avec quelqu’un. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas le faire vous pouvez parler tout seul : et oui, ça peut paraitre bête mais ça marche ! Je sais bien car je l’ai beaucoup fait et je continue d’appliquer cette technique.

Oui car comme on le dit : parler tout seul est un signe d’intelligence !

Of course I talk to myself... sometimes I need a professional opinion.
Traduction : Bien sûr que je parle tout seul… parfois j’ai besoin d’un avis professionnel.

Einstein le faisait aussi, et on est tous d’accord sur le fait qu’il était un génie ! 🧞 (Wait! Je suis un génie ?? 😛)

J’insiste toujours sur le côté ludique

Si vous n’avez personne avec qui vous pouvez discuter en anglais, et même si vous avez quand même quelqu’un, vous pouvez utiliser les mots de vocabulaires grâce à des jeux en ligne ! Je vous en parle plus en détail plus loin dans l’article.

# 7 Dernière étape :

Restez patient, déterminé et motivé ! C’est ainsi que vous améliorerez votre vocabulaire ! 😉

Keep calm and learn some vocabulary

 

Voilà, c’était les 7 étapes à suivre pour apprendre du vocabulaire anglais. Mais attendez ce n’est pas fini ! Je tiens également à vous donner quelques bons conseils à appliquer lors de votre apprentissage.

Faites des fiches de vocabulaire

Les fiches de vocabulaire marchent très bien, et encore plus si vous les faites vous-même ! C’est une des techniques qui fonctionnent bien pour moi et que j’ai appliquée maintes et maintes fois à la fac. C’est vous qui les faites donc en cherchant le vocabulaire, en l’écrivant et en le relisant vous allez vous en souvenir.

Je vous donne explique comment le faire avec un exemple à la fin de cet article. 😉

Très très important : Mix business with pleasure

Montage by LinguiLD mix business with pleasure
by LinguiLD

Et oui, alliez le plaisir au travail !

J’insiste sur le fait qu’apprendre du vocabulaire peut vraiment être simple et ludique ! Déjà vous pouvez toujours vous diriger vers quelque chose qui vous plaît. Il faut puiser dans vos propres centres d’intérêts, ça vous motivera beaucoup croyez-moi !

Voilà une petite liste non exhaustive de certaines choses qui peuvent vous passionner : musique, célébrités natives, films, journaux (papiers et version en ligne), séries et émissions télés, radios, livres dont les comics (ça aide avec les images), jeux-vidéos, etc.

Tout ça en anglais of course !

C’est une des meilleures façon de réussir

Moi-même j’avoue avoir beaucoup appris étant gamine quand je jouais aux jeux-vidéos 🎮, surtout que dans le temps il y avait beaucoup moins de version française donc ce n’était pas plus mal finalement, ça m’a forcé à utiliser l’anglais. Mon frère, qui parle couramment anglais, dit tout le temps que c’est essentiellement grâce aux jeux-vidéos qu’il a appris l’anglais.

Et quand j’étais petite, j’ai aussi énormément appris grâce à la musique 🎶 et mon grand intérêt pour certains artistes (dont je lisais les livres, j’écoutais leurs interviews… en anglais bien sûr) !

J’ai lu que beaucoup avait appris l’anglais avec Harry Potter ❾¾ ⚯͛  par exemple (plus souvent avec les films que les livres il semblerait) ou avec la série Friends et les Simpsons, avec des artistes comme Bob Marley ou Michael Jackson, avec des bandes dessinées de Spider Man, Superman et Batman 🦇, etc. (Source : infographie anglaise par Kaplan : https://nl.pinterest.com/pin/789678115887939458/)

Suivez un site sur une de vos passions !

Comme ça, au lieu de se forcer à apprendre des listes de mots quand cela vous ennuie, vous pouvez plutôt allier ce qui vous plaît, par exemple regarder une série, à l’apprentissage.

Vive les contenus bilingues !

Puis vous pouvez lire des livres bilingues ou regarder des vidéos bilingues par exemple. Vous avez les supers épisodes de la mini-série What the Fuck France de Paul Taylor (ils passaient sur Canal+) que vous pouvez regarder sur YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=MQFnQ3EMYrI&list=PL6OtEXNyF-BWG-xntRgbvKOQLLW7jKEgj

Ce Britannique qui habite à Paris Related imagefait ces petits courts-métrages bilingues bien marrants. C’est divertissant et vous pourrez tout comprendre car c’est sous-titré. Pour plus d’infos sur ce qu’il fait vous pouvez aller voir l’article que j’ai écrit à l’occasion de son spectacle auquel j’ai eu la chance d’assister le jour de la Saint Patrick 🍀. Cliquez ici pour y accéder.

Joindre l’utile à l’agréable : c’est vraiment l’un des meilleurs conseils que je peux vous donner !

Mon secret pour apprendre le vocabulaire ? 🤫

Le secret c’est… qu’il n’y a pas de secret ! Vous verrez que plus vous allez lire (ce qui permet bien d’imprimer la langue dans sa tête, de vous habituer aux constructions de phrase etc.), écouter, utiliser l’anglais, mieux ça sera. Donc dès que vous pouvez, écoutez et lisez de l’anglais ! Regardez tout en VO aussi ! Vous en avez besoin pour vous imprégnez de l’anglais.

Fixez-vous de petits objectifs, par exemple un épisode de telle série anglophone à regarder par jour. De plus, vu la variété de séries qui existe, vous avez l’embarras du choix niveau durée et styles de série !

gif indecisive
Trop de choix! Pas facile pour des indécis comme moi hihi

Il y en a pour tous les goûts. Si vous avez peu de temps vous pouvez regarder des sitcoms. Si vous avez plus de temps vous avez la plupart des séries qui ont un format de 45min et sinon d’autres avec des épisodes d’1h et plus. Vous pouvez également regarder des documentaires.

Un conseil important :

⚠️ Ne pas restez coincer sur les mots que vous ne connaissez pas.

Quand vous allez lire ou écouter de l’anglais, ne vous attardez pas sur les mots que vous ne comprenez pas sauf si c’est un mot essentiel dans le sens de la phrase ou un mot qui revient souvent.

C’est bien de chercher les mots que vous ne comprenez pas en lisant (ou même en écoutant de l’anglais) mais si vous cherchez tous les mots ça pourrait vite vous démotiver et/ou vous coupez dans ce que vous lisez/écoutez. Normalement vous allez déjà apprendre pas mal de nouveaux termes en comprenant leur sens grâce au contexte.

Ce qu’il faut faire :

Marquer les mots que vous ne comprenez pas soit en les soulignant/surlignant Image result for highlighter penou en mettant une petite note si vous le pouvez pour ce qui est des textes écrits, soit en les écrivant ou en les enregistrant lors de l’écoute. Et ensuite, une fois que vous avez fini de regarder, d’écouter ou de lire vous pourrez aller rechercher leur sens.

Penser en anglais (et ne plus traduire dans sa tête)

Dès que vous le pouvez, pensez en anglais. Ça va vraiment vous aider à utiliser et même tester votre vocabulaire !

Surtout, arrêtez de tout traduire dans votre tête. Cela induit en erreur car le français a une syntaxe différente. De plus, ça encourage la traduction littérale qui souvent ne fonctionne pas du tout, surtout entre deux langues qui ne sont pas de la même famille comme le français et l’anglais par exemple.

Sans compter que ça va vous prendre plus de temps de d’abord traduire dans votre tête. En plus d’être chronophage , le fait de toujours tout traduire ne vous donne pas l’apparence d’avoir confiance en vous et vous fait perdre beaucoup de fluidité ! Vous remarquerez ça lorsque vous aurez besoin de parler en anglais ou tout simplement de comprendre de l’anglais oral ou écrit.

Croyez-moi, c’est fatiguant pour votre cerveau de toujours tout traduire. Cela risque de vous démotiver. Réfléchir en anglais ça va beaucoup vous aider. On dit souvent qu’une personne commence à parler couramment une langue lorsque justement elle pense dans cette langue. Bientôt vous rêverez même en anglais !

Servez-vous de la richesse qui est sous votre nez :

Et oui, avec internet vous avez facilement accès à une mine d’or d’information ! A vos claviers !

Vous avez plein de sites qui peuvent vous aider à apprendre. Je pense notamment aux sites de grands dictionnaires. Le super dictionnaire américain Merriam-Webster a une partie « Word of the Day » (mot du jour) sur son site. Vous pouvez même vous inscrire pour le recevoir. Et en plus, à la fin du mois vous pouvez aussi tester si vous avez bien retenu tout ce vocabulaire avec leur quiz de fin de mois. Ils ont aussi tout un tas d’autres quiz et jeux pour apprendre du vocabulaire, c’est vraiment sympa ! Je vous en parle plus exhaustivement dans cet article : Merriam-Webster Dictionary : un vrai trésor en ligne !

Ne soyez pas timide !

Comme je vous disais il faut parler, parler, parler. Si en discutant en anglais avec quelqu’un vous ne comprenez pas un mot ou une expression, n’ayez pas peur : demandez-lui ce que ça signifie.

Et n’hésitez surtout pas à me demander si vous ne comprenez pas un mot et n’arrivez pas à trouver une définition qui soit assez claire pour vous. Je me ferai un plaisir de vous aider ! 😃

Pour ne rien oublier

Je vous ai préparé un petit exemple de fiche de vocabulaire comportant ce qu’il est nécessaire de connaître à propos du terme que vous apprenez.

Vous pouvez la télécharger en cliquant ci-dessous. En bonus je vous offre la check-list des 7 étapes à suivre pour apprendre le vocabulaire + les astuces bonus.

Recevez gratuitement par email votre bonus en cliquant ici :

Recevez le bonus

Voici un exemple avec le terme anglais wife. Vous pouvez reprendre cette structure pour tous les termes que vous souhaitez apprendre. Ce qui est écrit en rouge est là juste à titre indicatif : ne le notez pas.

Exemple de fiche de vocabulaire (by LinguiLD)
Exemple de fiche de vocabulaire (by LinguiLD)

Pour cet exemple il n’y avait pas de verbe ou d’adjectif dérivé de ce nom, c’est pour ça que cette ligne est vide.

Ce n’est qu’un exemple de comment vous pouvez faire une fiche pour apprendre un mot. Vous pouvez bien entendu faire ça sur du papier ou bien sur l’ordi, avec Excel qui se prête très bien aux listes de vocabulaire.

Libre à vous d’enlever ou d’ajouter des catégories. Vous pouvez décider, par exemple, de ne pas mettre de définition ou de ne pas mettre le mot correspondant en français, ou vous pouvez mettre des synonymes anglais, des expressions contenant le mot en question (ici to take a woman to wife)… Il en va de même pour la présentation bien sûr ! Vous pouvez utiliser des couleurs, plus d’espace, des sauts de ligne…

 

Notez que ce que j’explique dans cet article vaut bien sûr tout aussi bien pour les autres langues.

The end gif

Si vous avez besoin d’aide pour apprendre le vocabulaire ou autres n’hésitez pas à me contacter 😉

Vous avez d’autres techniques d’apprentissage ? Faites-en part dans les commentaires ci-dessous !

Happy learning day to you!

signature LinguiLD

2 commentaires pour “Les 7 étapes essentielles pour apprendre du vocabulaire anglais

  1. Merci pour ce commentaire positif ! =) Contente que cet article plaise, j’ai mis beaucoup de travail dedans !
    Et oui tu as raison ! Comme tu le dis si bien, il faut mettre son cerveau « en mode anglais le plus souvent possible ».

  2. super articcle !! hyper complet!
    Tout est une question d’immersion je pense. il faut réussir à mettre son cerveau en mode anglais le plus souvent possible!

Laisser un commentaire

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut